Altares, expert Data
nous suivre Twitter YouTube LinkedIn SlideShare
  • Altares, l'expert data 3.0
    Lecture journal

Défaillances d’entreprises en France : 2ème trimestre 2015

Le nombre de jugements d’ouvertures prononcés sur ces trois derniers mois retombe sous les 14000. A l’exception des mois d’été, du fait des vacances judiciaires, jamais ce chiffre n’avait été aussi faible depuis le printemps 2008.

Vous êtes ici » Accueil » Actualités » Nos publications » Défaillances et sauvegardes » Défaillances d’entreprises en France : 2ème trimestre 2015

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager

Le 2ème trimestre 2015 signe le meilleur chiffre depuis 2008.

13 400 défaillances d’entreprises, soit - 6,8 % par rapport au 2nd trimestre 2014

10 000 emplois préservés par rapport au printemps 2013

L’industrie manufacturière efface la crise.

Le meilleur 2ème trimestre depuis 2008

Le mois de mars dernier et ses 6 400 cessations de paiement, un record, aurait-il sonné la dernière heure de sept années de très forte crise ? C’est ce que tend à montrer la rapide propagation du redressement.
Les tribunaux ont prononcé 13 400 ouvertures de procédures collectives sur ce 2ème trimestre 2015, un nombre en recul très net de - 6,8 % par rapport au même trimestre 2014. Les sauvegardes demeurent peu utilisées ; elles représentent 2,5 % des procédures (336 procédures de sauvegarde).

Ce trimestre ramène le volume des défaillances à des valeurs de début 2008. La crise avait provoqué une « sur-sinistralité » de 10 000 entreprises par an depuis sept ans. La situation tend désormais à se normaliser et l’écart de sinistralité par rapport au 2ème trimestre 2008 n’est plus que de 500 défaillances.
Les ouvertures de redressement judiciaire tombent significativement sous la barre des 4 000 (- 7,6 %), nombre au plus bas depuis 2008, confirmant la moindre vulnérabilité des entreprises. Les liquidations judiciaires directes, elles-aussi en retrait sensible (- 6,5 %), sont davantage révélatrices de fragilité financière durable.

Les TPE sortent de l’ornière

  • Les TPE : ce 2ème trimestre 2015 marque un vrai signal d’amélioration (- 6,6 %). Le nombre de TPE défaillantes retombe à 12400, au plus bas depuis début 2008 mais c’est encore un millier de procédures de plus par rapport à sept ans plus tôt.
  • Les PME de 10 à 49 salariés sont encore mieux orientées. Après avoir atteint un point haut au cours du 2ème trimestre 2013, au-delà de 1100 jugements, la sinistralité était retombée sous les 1000 procédures l’année dernière et passe désormais sous le seuil des 900 (-10%) ce 2ème trimestre 2015. C’est encore 150 de plus que lors du 2ème trimestre 2008.
  • Pour les PME d’au moins 50 salariés, les défaillances se stabilisent juste sous les 100 procédures, volume identique à celui constaté au cours du même trimestre 2008 et deux fois moins lourd que début 2009.

Télécharger l'étude

Inscription

Pour accèder aux téléchargements, l'inscription est obligatoire. Vous recevrez votre mot de passe par email.

Dejà inscrit ?

Merci de vous identifier avec votre email et le mot de passe que vous avez reçu par email.


L'infographie

Inscription

Pour accèder aux téléchargements, l'inscription est obligatoire. Vous recevrez votre mot de passe par email.

Dejà inscrit ?

Merci de vous identifier avec votre email et le mot de passe que vous avez reçu par email.


Focus chiffres :

13408 entreprises en défaillance sur T2 2015
-6,8 % sur T2 2015/T2 2014

Les cartes

Altares carte d'évolution des défaillances d'entreprises au 2ème trimestre 2015

Altares carte d'ouverture des sauvegardes au 2ème trimestre 2015

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager
Je veux être informé(e) de l’actualité Altares