Altares, expert Data
nous suivre Twitter YouTube LinkedIn SlideShare
  • Altares, l'expert data 3.0
    Lecture journal

Défaillances d’entreprises en France : 2ème trimestre 2014

Baisse sensible (-4,1%) du nombre des défaillances d’entreprises au 2ème trimestre 2014

Vous êtes ici » Accueil » Actualités » Nos publications » Défaillances et sauvegardes » Défaillances d’entreprises en France : 2ème trimestre 2014

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager

L’amélioration est rapide pour les PME de plus de 50 salariés (-30%). Un peu plus de 14 000 entreprises sont en cessation de paiement ; c’est 600 de moins qu’un an plus tôt et 7 000 emplois préservés.

92 PME d’au moins 50 salariés ont connu une défaillance ce trimestre ; c’est le meilleur chiffre depuis début 2008. Seulement 38% d’entre-elles sont des sociétés de plus de 100 salariés ; ce taux était encore de 58% l’année dernière.

Dans ces conditions, le nombre des emplois menacés par des procédures judiciaires se réduit rapidement (11,3%) : 54 900 ce trimestre contre 61 900 au printemps 2013. Les défaillances des seules PME de plus de 50 salariés représentent 12 700 emplois contre plus de 18 000 il y a un an (-29,4%).

« Les PME semblent à leur tour pouvoir bénéficier de la reprise qui avait jusque-là davantage profité aux grands acteurs. » observe Thierry Millon, Responsable des études chez Altares-D&B.

Les difficultés se concentrent sur les TPE de 1 ou 2 salariés (+19% / )…

La baisse du nombre des défaillances est donc bien amorcée. Cependant, son rythme est proportionnel à la taille de l’entreprise : le recul atteint 30 % pour les sociétés de plus de 50 salariés, 20 % pour celles de 20 à 50 salariés, 10% pour les entreprises de 6 à 19 salariés, et avoisine les 5% pour les TPE de 3 à 5 salariés.

« Pour les TPE les plus petites, l’heure de la reprise n’a pas encore sonné. Lorsqu’elles n’emploient aucun salarié, ces TPE parviennent à résister, mais lorsqu’elles ont 1 ou 2 salaires à verser chaque mois, l’absence de trésorerie est alors insurmontable pour beaucoup » ajoute Thierry Millon. « Parmi ces dernières, plus de 5 200 étaient en cessation de paiement soit 19 % de plus qu’au deuxième trimestre 2013. »

Télécharger l'étude.

Inscription

Pour accèder aux téléchargements, l'inscription est obligatoire. Vous recevrez votre mot de passe par email.

Dejà inscrit ?

Merci de vous identifier avec votre email et le mot de passe que vous avez reçu par email.


Focus chiffres

14386 entreprises en cessation de paiement
Moins 4,1% sur le 2ème trimestre 2014/2013

Les cartes

Défaillances et sauvegardes d'entreprises en France - Altares

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager
Je veux être informé(e) de l’actualité Altares