Altares, expert Data
nous suivre Twitter YouTube LinkedIn SlideShare
  • Altares, l'expert data 3.0
    Lecture journal

3e indicateur trimestriel des retards de paiement des 120 entreprises plus grands donneurs d’ordres en France

Les retards de paiements des grands donneurs d’ordre peinent à se résorber.
Leurs retards de règlement sont proches des 3,9 milliards d’euros à fin décembre 2015

Vous êtes ici » Accueil » Actualités » Nos publications » Baromètres » 3e indicateur trimestriel des retards de paiement des 120 entreprises plus (...)

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager

Pour l’ensemble des entreprises, une légère amélioration s’amorce au 2e semestre 2015

Le Médiateur des entreprises et la société Altares présentent la 3ème édition de leur indicateur trimestriel sur les retards de paiement des 120 entreprises plus grands donneurs d’ordres en France.

Selon les analyses de la société Altares, les comportements de paiement de l’ensemble des entreprises françaises s’étaient fortement dégradés de l’été 2014 à l’été 2015 jusqu’à atteindre un retard moyen au plus haut sur dix ans à 13,6 jours. En fin d’année 2015, ce délai additionnel tend à diminuer pour revenir proche de 13 jours. Toutefois un clivage demeure : les retards de règlement restent inférieurs à 12 jours chez les artisans tandis qu’ils approchent les 15 jours pour les grandes sociétés.

Pour les 120 entreprises plus grands donneurs d’ordres, les paiement se tendent depuis septembre 2015

Le retard moyen de règlement avait été ramené de 14,1 jours en janvier 2015 à 13,5 jours en fin de 1er semestre. La 3e édition de l’indicateur Médiateur des entreprises/Altares confirme que les comportements de paiement se tendent au cours du second semestre 2015.

  • Le retard de règlement moyen des 120 entreprises grands donneurs d’ordres s’établit à fin décembre 2015 à 13,7 jours contre 13,5 jours lors du précèdent indicateur à fin juillet.
  • Près d’un grand donneur d’ordres sur deux (43%) reporte ses paiements d’au moins 15 jours. C’est 12% de plus que la moyenne de l’ensemble des entreprises françaises.
  • Au-delà des 4Md€ au cours du premier trimestre 2015, et jusqu’à 4,163 Md€ en janvier 2015, le montant des retards de paiement des 120 grands donneurs d’ordres représente encore 3,894 Md€ à fin décembre 2015, à peine inférieur à sa moyenne des douze derniers mois (3,930 Md€).

Dysfonctionnement de la chaine de facturation pour certains, insuffisante volonté d’améliorer la relation fournisseur pour d’autres, ces retards de paiements fragilisent les trésoreries déjà fortement sollicitées des PME, en particulier celles qui sont des fournisseurs non stratégiques. Les entreprises subissant des retards de paiement ne doivent pas hésiter à saisir la Médiation des entreprises  : un dispositif gratuit, rapide et totalement confidentiel, qui dans 75% des cas aboutit à une solution satisfaisante pour les deux parties.

L’avis de Thierry MILLON, directeur des études Altares :
« Des efforts restent donc à faire. Quelques groupes ont engagé une vraie démarche de relations fournisseur responsables, mais les mauvaises pratiques de règlement d’autres acteurs fragilisent les PME et, par effet domino, les TPE qui, faute de trésorerie, faute de règlement, ne peuvent honorer un carnet de commandes pourtant en passe de se regarnir. »

Le point de vue de Pierre PELOUZET, médiateur des entreprises :
« Réduire les délais de paiement est prioritaire pour redresser la compétitivité de notre économie. J’appelle les entreprises, de toutes tailles, à rejoindre le chantier de la transformation des pratiques d’achat, que de nombreuses entreprises ont déjà entrepris : c’est en jouant collectif que les acteurs économiques gagneront des marchés ».

Evolution des retards de paiement des 120 entreprises grands donneurs d’ordre en France

Evolution des retards de paiement des 120 entreprises grands donneurs d'ordre en France

Version imprimable de cet article Version imprimable
partager
Je veux être informé(e) de l’actualité Altares